MERCREDI C'EST KULTUR|"CULTURE"

PARTIE de CAMPAGNE - Jean RENOIR

A ne pas rater !!!

Un petit bijou de moyen métrage soigneusement restauré (40’ + docu de 15’). savourer au Fanal, une vraie salle de cinoche comme Eddy Mitchell les aime.

Ce film possède quelques particularités qui en font un monument de l’histoire du cinéma, que l’on ne peut pas ne pas avoir visité si l’on s’intéresse au septième art. Une période d’écriture intéressante : 1936, parallèlement à l’arrivée du Front Populaire. En restant scrupuleusement fidèle à la nouvelle de Maupassant, l’adaptation fait entendre ici les premiers babils de la civilisation des loisirs. 

Une fiche technique étonnante : Le producteur est Pierre Braunberger dont le parcours, de Hollywood à la nouvelle vague, est une longue aventure picaresque qui se déroule tout au long du XXème siècle. Les assistants à la mise en scène se nomment Jacques Becker, Henri Cartier-Bresson, Luchino Visconti, Yves Allégret… Musique de Joseph Kosma.

Une production catastrophe : l’été 36 est diluvien pour ce film de cagnard et de parties de canotage. Renoir part pour Hollywood sans terminer « la tournaison ». Le film ne sortira que dix ans plus tard, en 1946, toujours inachevé. L’hommage aimant d’un fils, Jean Renoir, à son père, Pierre-Auguste, dont plusieurs toiles inspirent les scènes.

En filigrane, une vision prophétique du drame de la seconde guerre mondiale qui s’annonce.La direction d’acteurs d’un homme qui aimait le peuple.

A l’issue de la projection, vous irez faire un tour dans le port. Puis poisson cru chez Sushi Kyo, le nez sur la base sous-marine, ou nourriture plus traditionnelle au Skipper, en observant le bassin de Saint-Nazaire.

> PROGRAMMATION

 

ÉCHANGER
Aucun commentaire
S'EXPRIMER
Soumettre un commentaire :
huit + huit = *

* = champ obligatoire