samedi 10/01/2015

JE SUIS CHARLIE

Les journalistes de Saint-Nazaire invitent tous les citoyens à venir faire une marche fraternelle et silencieuse, de la place des Droits de l'Homme au parvis de la mairie de Saint-Nazaire

Samedi 10 janvier, de 11h00 à 12h00

 

En mémoire des victimes de l'attentat perpétré devant et
dans les locaux du journal Charlie Hebdo. Départ : 11h
de la place des Droits de l'Homme.
 
Un livre vierge sera mis à disposition à l'entrée de la
mairie, et restera accessible pendant une semaine,
pourque chacun puisse laisser un message
ou un dessin s'il le souhaite.
 
Frédéric Boisseau (agent d'entretien), Franck Brinsolaro
(brigadier au service de la protection), Jean Cabut dit
Cabu (dessinateur), Elsa Cayat (psychanalyste
et chroniqueuse), Stéphane Charbonnier dit Charb
(dessinateur), Philippe Honoré dit Honoré (dessinateur),
Bernard Maris (économiste et chroniqueur), Ahmed Merabet
(agent de police), Mustapha Ourad (correcteur),
Michel Renaud (ancien directeur de cabinet du maire
de Clermond-Ferrand), Bernard Verlhac dit Tignous
(dessinateur), Georges Wolinski (dessinateur) :

douze personnes ont été froidement abattues le 7 janvier,
en plein jour, en plein Paris. Dix autres journalistes
et personnes se trouvant dans les locaux de Charlie Hebdo
ont été blessées, dont plusieurs grièvement.
 
Contre l'horreur et la barbarie, partout dans le monde,
des citoyens ont montré leur solidarité et leur
compassion, et revendiqué haut et fort le droit à la
liberté de la presse et plus globalement la liberté
d'expression, qui est clairement dans la ligne de mire.
 
Le racisme décomplexé, l'antisémitisme et l'islamophobie
ordinaires sont extrêmement choquants à nos yeux.
La haine grandissante contre les journalistes- notamment
sur les réseaux sociaux- l'est aussi. Réjouissons-nous
de pouvoir les critiquer (et nous auto-critiquer). C'est
la preuve qu'ils existent, qu'on existe.
 
Attaquer Charlie Hebdo, c'est attaquer tous les journalistes,
tous les citoyens,
et toutes nos valeurs communes.
 
Longue vie à Charlie Hebdo !

 
Parce qu'une armée de crayons peut changer le monde :
 
"La liberté commence où l'ignorance finit." Victor HUGO.


www.estuaire.org
www.saintnazaireassociations.fr

ACCÈS
ÉCHANGER
Aucun commentaire

S'EXPRIMER
Soumettre un commentaire :
Note :
neuf + neuf = *

* = champ obligatoire